Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AGHIA TRIADA

AGHIA TRIADA

Au détour de tes pierres dressées vers le ciel

Je me promenais sereine au cœur des monastères

Toutes les faces de tes charmes invoquaient le ciel

Malgré les bus de touristes parcourant leur terre.

 

Sur un des rochers surgit l’incroyable Aghia Triada

Qui se tait avec les crépuscules aux chants orthodoxes,

Qui se complait avec les cigales aux grelots d’apparat,

Qui s’éveille au cœur des prières sous fief orthodoxe.

 

Le pope de noir vêtu animait les lieux prêchant Panaya

De sa barbe et robe noire il montrait ses signes religieux

Ses icônes s’affichaient le long des murs sous son toit

Sa parole religieuse parcourait tout son être harmonieux.

 

Les  sentiers du passé valorisent les ascenseurs à cordes

Les sentiers d’escalier tournoient en chœur vaillamment

Le long des pics de pierre  qui s’amusent de ses cordes

Mais l’époque des prières parlent encore des jours d’antan.

 

Christine Duhamel.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :