Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur la côte d'Opale

Sur la côte d'Opale
Du Cap Blanc Nez saillant son nez vers l’autre Terre,
Jusqu’au Cap Gris Nez pris par les vents glissants,
Le paysage côtier se dessine en dentelles fières,
En regard de l’Angleterre qui montre ses dents.
 
L’Europe s’arrête-t’elle là en cet endroit borné ?
La France a-t’elle son dernier mot à vivre en deçà
D’une frontière aux eaux scindant le calcaire frais,
Au-delà d’une langue montrant sa pointe d’apparat ?
 
La côte d’Opale miroite cette région de ses hauteurs
Si blanches, si abruptes, si touristiques, si belles,
Au regard d’une mer bleu pâle digne de sa valeur,
Où les matelots passent ce détroit empreint du ciel !
 
La belle plage de sable de Wissant s’étale largement
Entre deux caps bien usités, où le phare fait sirène
Où des blockhaus émergent du sable silencieusement,
Où tant de vacanciers se dotent de tes plages sereines !
 
Christine Duhamel.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

tina 16/11/2016 16:24

beau partage bonne soirée

kty 30/07/2007 20:33

jolie région et beua poème. Mais il est vrai qu"en ce moment, le temps n'est pas terrible...bisesss

Duhamel Christine. 30/07/2007 22:04

merci pour le comm!

Ederza-Naturaimer 30/07/2007 14:05

Belle ode à la région, merci du commentaire, et d'accord pour le lien, bon après midi, et amitiés nordistes

Duhamel Christine. 30/07/2007 21:57

Et vive le nord!

Danielle 29/07/2007 19:15

JOLI POEME  ! bonne soirée !

Andrée 26/07/2007 15:02

c'est un endroit que je ne connais pas... c'est vrai qu'avec ce temps bizarre, on préfère descendre vers le Sud. bisous

Duhamel Christine. 27/07/2007 13:36

C'est dans le Pas de Calais à 20 km de Calais.Il est vrai qu'on a un temps minable cet  été.Pas de quoi rêver de vacances sous un ciel si pitoyable!Bises

syl 25/07/2007 19:54

j'ai eu la chance un jour de passer sur ces rivages...un plaisir de te relire...  

katara 25/07/2007 07:30

Bords de côte si jolis... et si abimés parfois lorsque les bateaux s'écrasent contre ses flancs rocheux...Bonne journée Christine