Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venise, où es-tu?

Venise, où es-tu?

Les feux de l'amour emplissent les gondoles,

Les colombes blanches inaugurent les passions,

Les jeunes mariés chantent de belles paroles,

Les gondoliers, de leur voix volent leurs chansons.

                                                                                         

Les ballades au coeur des ruelles vénitiennes,

Font soupirer l'éternel pont des divins amants,

Les mandolines italiennes ouvrent les persiennes,

D'une mélodie flamboyante qui anime tant d'amants.

                                                                                             

Près de la place Saint-Marc, les pigeons invitent,

Le solitaire en quête d'amour romantique,

Sous leurs ailes battantes s'incline le mérite,

D'aimer la mélodie des chants sages et héroïques.

                                                                                           

Les eaux calmes se troublent parfois sous un ciel,

Qui font chavirer les gondoles libres de leur mode,

L'amour poétique s'envole aux chants superficiels,

Les coeurs jouant au poker, s'amusent des modes.

                                                                                           

Trop d'histoires d'amour ressemblent à des scènes,

De sexe-parties où les femmes arborent le sexe,

Où les hommes se vouent au culte des sirènes,

Au détriment des coeurs victimes des jeux du sexe.

Duhamel Christine.

 

Domenica 26/04/2007 15:30

Bonjour,
Que c'est triste Venise !
Au temps des Amours mortes.......
TRès très romantique ce petit voyage en gondole, très touchée aussi ( étant de souche napolitaine.) .... Je suis très romantique aussi et c'est très dur de s'apercevoir qu'il est quasiment inexistant à cause de la vie que l'on mène aujourd'hui....Je reviendrai avec plaisir lire vos autres poèmes...Amicalement.
Maria

Duhamel Christine. 26/04/2007 18:20

Merci pour ce charmant commentaire.Merci de me lire régulièrement!

Joaluna 26/04/2007 13:19

Je suis pour le romantisme! venise restera ce symbole et ni l'eau ni les gondoles n'iront chanter le contraire.  Joli texte et belle decouverte par ta trace sur mon blog. J'ai bcp aimé ton article sur ta maman.. Bonne continuation et a bientot! :)  Joaluna

Duhamel Christine. 26/04/2007 13:52

Je suis romantique et ce n'est pas toujours facile mais je resterai celle que je suis!J'ai écrit plusieurs poèmes sur ma mère, c'était vraiment une femme bien, très bonne et très compréhensive et n'aimait pas non plus les injustices.Elle défendait la cause des faibles et  elle n'enviait jamais personne malgrè  sa condition ouvrière. Elle était trop modeste parfois!!!!Merci pour ta visite, cela m'a fait plaisir!!!Bises

Guy Leroy 24/04/2007 22:15

Eh, on dirait mes aquarelles ;-)) Cette photo, je l'ai prise aussi, amusant! Je t'embrasse Christine
Guy

Duhamel Christine. 24/04/2007 23:39

C'est une photo de Fifine!  Venise fait rêver!Bonne nuit Guy

Julien 24/04/2007 19:20

Venise, j'y suis allé avec le collège, en 5ème. Une jolie ville au milieu des canaux. Ton poème est très beau!

Duhamel Christine. 24/04/2007 21:12

Salut Julien,Désolé de t'avoir loupé cette fois-ci mais tu reviendras dans le nord cet été! Delphine est allé voir aussi Venise en 5ème.Fais bonne route, tu as toute la France à traverser .Souhaite le bonjour à ton père !

angel 24/04/2007 18:43

gros bisous bonne soiree ..

Duhamel Christine. 24/04/2007 18:47

Une bonne soirée à toi aussi!Bises...