Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au pays du soleil levant.

Au pays du soleil levant.

Sur le chemin de la philosophie, je me suis égarée

Entre tes allées de Tori écarlate, je me suis vouée

Au milieu de tes temples dédiés, je me suis inclinée

Au détour de tes rizières étalées, je me suis évadée.

 

Japon, tu m'as tant fasciné sous tes lampions colorés

Au détour de tes ruelles aux maisons de bois dessinées,

Sous les traits fins et noircis d'un calligraphe émerveillé

Aux sons battants du Taiko qui s'évertue tant à cogner.

 

Sur le sourire d'une Geisha attendrie, je me suis réveillée

Sur la blancheur immaculée de sa peau, je me suis posée

Sur son kimono soyeux moiré de poésie, je me suis régalée

Sur sa chevelure noire de beauté, je me suis réinventée.

 

Japon, tu m'as ouvert les yeux sur ta Grande sérénité

Au contact de tes rues denses, grouillantes et illuminées,

Au regard d'un peuple si calme, respectueux et ordonné,

Sous les regards majestueux du Mont Fuji tant vénéré.

 

Sur ta traditionnelle cérémonie du thé, je me suis invitée

Sur ton grand art de composer les fleurs, je me suis testée

Sur tes longues allées de cerisiers fleuris, je me suis filmée

Sur tes lits bas au coeur de tes Ryokans, je me suis reposée.

 

Christine DUHAMEL.

Voir les commentaires

Linselles sur toile.

Linselles sur toile.

Sur la place de l'église, je me suis imaginée là,

J'observai parmi quelques peintres au travail,

L'étendue des toiles offrant les traits délicats,

De cette place aux maisons filées en éventail.

 

Du parvis qui mène au seuil de l'église silencieuse,

Notre-Dame sur la ville nous invite de son accueil,

Là où les toits s'émaillent en tuiles harmonieuses,

Là où les chants patois occupent encore les seuils.

 

Linselles sur toile raconte toute sa grande histoire,

Les boutiques achalandées animent l'artiste glorieux

De ses traits de pinceau sur la toile perlée de moires,

Où les couleurs pastel parcourent ce si haut lieu.

 

De la ruelle sinueuse en contrebas de la place dominante,

un peintre venu d'un autre temps composait cette descente,

Ses coups de pinceau traçaient ses maisonnettes pétillantes

Aux fenêtres colorées, garnies de pierres bleues jaillissantes.

 

Christine Duhamel.

 

Voir les commentaires