Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #poemes sur le nord catégorie

Grand-Place de Bruxelles.

Grand-Place de Bruxelles.

Grand-Place à Bruxelles : Il est huit heures ! 

Huit heures du soir, soir de détente longue,

Longue de repos, de découvertes, d’arcades, 

Arcades flamboyantes, sous des étages fiers, 

 

Fiers d’appartenir à Bruxelles, la Flamande, 

Flamande sur tes arts, sur tes attraits du passé,

Passé aux milles visages de pierres, de rues, 

Rues envahissantes, jusqu’à  la Grand-Place ! 

 

Grand-Place, aux tapis de fleurs en août,

Août de tranquillité, de coloriages fleuris,

Fleuris sur toute la surface de pavés gris,

Gris comme le ciel souvent,  si chargé souvent!

 

Souvent l’Hôtel de Ville sonne pour plaire,

Plaire aux touristes, réveiller la maison du roi,

Roi sans personnage, sans existence, mais en face 

En face de ses habitants qui implorent son renom.

 

Christine Duhamel

 

Voir les commentaires

Baraque à frites!

Si un soir, vous n’avez pas envie de cuisiner,

Si un soir, les restaurants vous font hésiter,

Si un soir, le temps se met à nous sourire,

Si un soir, votre portefeuille se met à maigrir !

Un endroit sur et bien : la baraque à frites !

Elle se trouve généralement sur son site,

Généralement sur la place, sur roues sages,

Blanche et sereine, crachant sa fumée sage.

Les files de queue, en particulier le samedi soir,

Donnent l’envie de s’y adhérer sans histoire,

Tant de rigolades ou de calembours s’y prêtent

Devant le parfum des frites qui envahit les têtes !

Oh ! Frites si jaunes, si belles, si croustillantes !

Que d’estomacs en haleine sous cette attente !

Quand notre tour vient enfin, que de merci !

A pouvoir enfin goûter nos frites tant bénies !

 

Christine Duhamel.

 

Voir les commentaires

Cathédrale d'Amiens

Cathédrale d'Amiens

Sur son site imposant, la cathédrale Notre-Dame
Siège de tout son élégance, de toute sa royauté,
Fidèle au poste, elle impose sa foi, oh ! Notre-Dame !
D'une rosace flamboyante digne de sa renommée.

De style gothique flamboyant, tu émerges ton image
De plus grand édifice médiéval de France, belle
Par ta façade décryptant les scènes bibliques sages,
Par l'équilibrage de ta stature aux milles arc-en-ciel !

L'intérieur ouvragé avec grâce alimente nos yeux,
La luminosité criante de ses voûtes, sa grandeur,
La finesse de ses tendres colonnes éclaire les cieux,
Les cent-dix stalles émerveillent le Christ dans le chœur.

L'apparence sage du pavage noir et blanc en son sein,
Imprime un labyrinthe concentrique très dessiné,
Où ses lignes ésotériques imposent un regard divin,
Où le ciel s'évertue à nous faire savoir ses pensées !

 

Christine Duhamel.

 

Voir les commentaires

Au mont des Cats.

Au mont des Cats.

Un mont par-ci, par-là, tant mieux !

Notre Flandre si plate à nos yeux !

Par-dessus ce mont, quelle belle vue !

Pour la gloire du Nord, telle une revue !

 

L ’abbaye si calme, si loin de tout, vise

Son architecture, ses homélies requises,

Aux voix des moines bénédictins en piste,

Sous la fantaisie des traditions trappistes.

 

Marcher vers la lumière des chants joyeux

Se parler au cœur du silence des cieux,

Admirer les processions des moines tus

Dans leurs consécrations, pas de survenues !

 

Leurs productions, en particulier le fromage,

Apportent un charme irrésistible au village

Dont ses toits rouges épousent cette montagne

Si locale, si verdoyante, oh ! Mont de cocagne !

 

Christine Duhamel.

 

Voir les commentaires

Si près des Pays-Bas!

Si près des Pays-Bas!

Notre Nord s’arrête en deçà de ses pas, 

La Belgique flamande près des Pays-Bas,

Imprime l'Empire néerlandais en sa langue,

Sur une zone sableuse qui se fait langue!

                                                   

Knokke-Heist, la plus belle ville côtière, 

Elégante, fleurie, aux jardins de lumière,

Sise au coeur d'une Flandre Orientale,

Impose ses villas cossues sur son étoile!

                                                                      

Les ports de Bruges et d'Anvers portent

En leur coeur l'attrait d'une Hollande forte,

Sur des chants marins s'ouvre leur honneur,

Sur des anguilles au vert s'attarde le pécheur!

                                                                                  

Dunes de sable, polders, terres de remblai

Tant de sable, de douceur, de vents frais!

Tant d'élégance vouée aux maisons vitrées!

Tant de vélos qui signalent le coin Néerlandais!

 

Christine Duhamel.

 

Voir les commentaires

Ballade pour Ypres.

Ballade pour Ypres.
Les Halles aux draps m’implorent de leur style flamboyant,
La  place sur laquelle je me suis tue m’invoque en flamand,
Les innombrables fenêtres louent les passants aux éternités,
La cathédrale Saint-Martin juste derrière glisse ses vérités.  

 
Les ruelles jouxtant ton centre ignorent les valeurs modernes,
Ce passé flamand égaie tes lumières des grandes soirées ternes,
Vivre dans le ventre de ta ville, c’est nourrir un destin inouï,
Monter au-dessus des toits, c’est parcourir ta cité des plus finies.


Les toits pleuvant d’escaliers d’allure mondaine et soudaine,
Imprègnent les cartes murales de pierres claires et sereines,
Au cœur d’un langage liant l’éternel flamand aux scènes lentes,
D’une vie journalière sifflant la bière sur une carbonate brûlante.

Les peintures flamandes invoquent les souvenirs des Flandres,
Mais l’alignement des maisons dentelées prouve les méandres
D’une ville fortifiée d’un écueil sous une guerre meurtrière,

Epousant les pavés tricotés d’un siècle filé aux lois des prières.
 
Christine Duhamel.
 

Voir les commentaires

<< < 1 2